Vaccination zona et pneumonieVaccination zona et pneumonie

Vaccination pour les 50 ans et +

La Clinique vaccination Rive-Sud propose des vaccins pour protéger les gens de 50 ans et plus contre certaines maladies telles que :

Le zona

Un nouveau vaccin depuis janvier 2018

Qu’est-ce que le zona?

Toute personne âgée de 50 ans et plus aurait besoin du vaccin. En fait, toute personne qui a contracté la varicelle ou qui a été en contact avec une personne qui a eu la varicelle devient porteur du virus du zona pour le reste de sa vie.

Le virus du zona reste latent : c’est-à-dire qu’il se cache dans un ganglion à la base d’un nerf. Un jour, le virus se réveille. Souvent à la suite d’un choc, d’une baisse du système immunitaire, de stress, d’une maladie, d’un deuil, etc. Plus on vieillit, plus le zona risque d’apparaître. Quand il devient alors actif, il s’attaque au nerf près duquel il s’était mis en latence. Souvent, il s’agit d’un nerf du thorax, de l’aine ou encore du visage.

Le zona peut survenir n’importe quand, sans avertissement et à n’importe quel âge, même chez les bébés. La seule condition préalable étant d’avoir été en contact avec le virus de la varicelle.

Chez la plupart des gens, la douleur qui accompagne le zona disparaît après la guérison de l’éruption cutanée, mais pour d’autres, elle peut durer des mois, voire des années. Les conséquences sont plus importantes avec l’âge et la douleur peut être chronique dans certains cas.

Le coût relié au vaccin peut sembler élevé, mais en le comparant au coût de la convalescence et du développement de la maladie : une perte de salaire, une perte de jouissance de la vie, parfois même une perte de l’autonomie liée à la médication ou les antidouleurs qui présentent de lourds effets secondaires, le vaccin reste la meilleure option.

Une personne sur trois sera atteinte du zona au cours de sa vie, plus particulièrement parmi les gens de plus de 50 ans. Plus on vieillit, plus notre risque augmente. Des études récentes démontrent qu’une personne peut développer plus d’un épisode dans sa vie. Même si vous avez déjà développé un zona, l’administration du vaccin peut éviter les récidives.

La pneumonie

Il existe différentes complications liées aux infections à pneumocoque. Démêlons l’information !

Qu’est-ce qu’un pneumocoque ?

L’infection à pneumocoque est souvent une complication de la grippe. C’est aussi la cause la plus commune de méningite bactérienne chez l’adulte. Le pneumocoque peut causer des pneumonies et des bronchopneumonies, des pleurésies ainsi que des sinusites, des otites et des conjonctivites.

Il existe deux vaccins différents pour se protéger contre les pneumocoques. Informez-vous!

Vaccination intergénérationnelle pour adolescents, adultes et personnes agées de 50 ans et +

La grippe

Le virus de la grippe se propage par les mains ou par des gouttelettes projetées dans l’air, par la toux ou les éternuements d’une personne infectée.

Un à quatre jours après l’infection, les symptômes se manifestent: fièvre, douleurs musculaires et articulaires, frissons accompagnés souvent de toux et de maux de gorge. Pour certains, les plus vulnérables, les complications de cette maladie peuvent être très graves, voire mortelles.

Le vaccin contre la grippe et le lavage fréquent des mains sont les deux moyens pour prévenir l’infection ou en réduire la gravité.

Voici un tableau expliquant la différence entre le rhume et la grippe, pour permettre de distinguer plus facilement ces deux infections respiratoires.

Rhume Grippe
Symptômes légers Symptômes intenses
Peu ou pas de fièvre Fièvre forte
Écoulement nasal Maux de tête importants
Congestion Douleur musculaire
Éternuement Fatigue intense
Apte à travailler Inapte à travailler, alité
Durée : 7 jours Durée : variable

Prenez rendez-vous